On dit que le silence est d'or, mais en amour il est destructeur. Il ne laisse place à aucun désir, aucune liberté de jouir avec l'autre.En amitié, il laisse place à l'hypocrisie, au petits mensonges qui deviennent de plus en plus grands.
En famille, il est le précurseur des conflits et des litiges qui pourrait se dissoudre simplement et rapidement si seulement ...
Alors pourquoi les hommes n'osent plus dire leurs pensées réfléchies, ou même simplement laisser libre court à leurs instincts?
Quelles sont ces barrières de la langue, de la parole qui s'opposent à la vérité au sens même de ce qui nous constituent des esprits sociaux et intelligents ?
Que peut-il y avoir de bon, d'utile, ou simplement susciter un intérêt à intérioriser nos sentiments ?
Je ne vois que du positif en lui, que le faiseur d'espoir d'un mieux.
Et oui, il permet à la réflexion plus poussée, à l'effet théâtrale ou musicale et tout cela dans le but de donner de la valeur à son acte qui le suit.
Il est générateur de puissance des dons de soi envers autrui, de son désir de communiquer.
Il reflète l'intensité de l'expression que l'on souhaite diffuser.
Son grand ennemie est la patience, inégale d'un individus à l'autre, celle qui fait de nous des êtres faibles de part l'espoir qu'elle suscite, et par ses frustrations.
C'est en cela que le silence est une arme efficace, mais aussi très dangereuse lorsque les frustrations deviennent incontrôlables, l'individu lui même peut le devenir, et il est parfois trop tard de curer par les mots de telles souffrances si profondes.
On dit souvent que les mots sont une arme, mais on ne dit jamais assez que le silence est une prison.

Alors n'hésitez plus à parler, même si ce que l'on souhaite dire, peut faire mal....

Partager sur picto-Facebook28x30.png